Au cours de mes études de Management à Sup de Co Reims - aujourd’hui NEOMA - j'ai effectué un stage long dans un cabinet de recrutement appartenant à un groupe international. Cette expérience extrêmement formatrice et structurante en termes de process m'aura à la fois permis de confirmer ma vocation à exercer

dans cette branche et de m'interroger

sur le contexte dans lequel s'épanouirait ce projet professionnel.

Je me souviens que mon N+1 me reprochait de passer "trop de temps au téléphone" avec les candidats non retenus. Cet impératif de productivité

ne collait pas vraiment avec mon intuition

et ma pratique.

L'année suivante, c'est cette même intuition qui m'a conduite à décliner une offre dans une prestigieuse multinationale pour aller effectuer mon stage de fin d’études dans un minuscule cabinet de recrutement de niche spécialisé dans la Mode. Le déclencheur? Un coup de cœur pour la fondatrice et une grande admiration pour son parcours. 

Je me remémore la stupeur et la désapprobation de mon entourage à l’époque : « tu risques de gâcher tes chances », « tu vas sortir du système », « tu n’auras pas de perspectives d’évolution », « tu vas t’ennuyer et t'enfermer dans un secteur », « PME = micro-management », etc.

L’entreprise n’avait pas encore de bureau dédié, aussi ai-je commencé ma carrière dans un appartement parisien, avec des chats qui déambulent pendant les entretiens...

J'y suis restée 7 ans et y ai énormément pour ne pas dire "tout" appris ! 

Au-delà de développer une très bonne connaissance du secteur et de ses métiers, je me suis constitué un réseau important de près de 8 000 talents/experts et j'ai adopté et peaufiné mon éthique du recrutement.

En 2016, j'ai eu envie de changer d’air,

de découvrir de nouveaux horizons - notamment celui du Retail et de l'expérience client.

J'ai eu la chance d'exaucer ce souhait en rejoignant un cabinet leader de ce segment. Cependant, j'ai de nouveau expérimenté un "choc des cultures", entre la philosophie très personnelle voire instinctive du recrutement qui m'est chère et l'approche "entreprise de conseil" de cette nouvelle structure.

En été 2017, j’ai fait la connaissance de Cathrine, la fondatrice d’une Marque de prêt à porter Femme.

À ce moment-là, je n’avais pas encore imaginé me lancer à mon compte mais c'est en échangeant avec elle sur les enjeux de développement de sa marque que j'ai réalisé qu'il fallait peut-être y songer. 

Un sujet de recrutement a éclos et Cathrine a souhaité me le confier, bien que je n’aie pas encore de structure.

Elle m’a indiqué que si je créais ma société, elle serait ma première cliente. C'est grâce à son soutien que j’ai décidé de passer le cap de l'entreprenariat pour m’occuper de ce projet. 

Cette Belle Rencontre a donc été véritablement déterminante.

Contact

Adresse

24 Cour des Petites Écuries 

75010 Paris, France

© 2019 by Clara Woelflinger. Proudly created with Wix.com

bellesrencontresnoir.png