top of page

JULIEN STEENMAN

Interview par Juliette Pourrat

Au cœur de la communauté des Belles Rencontres, nous vous proposons de rencontrer un expert du design et autodidacte aux multiples facettes. La palette de sa créativité est sans limite et nous souhaitions vous la partager. Consultant en visuel merchandising, scénographe, designer, professeur, il vient également de créer le design du costume de scène pour la dernière production de la chorégraphe Jasmine Fan.

DU POUVOIR DE DONNER VIE AUX OBJETS.

JULIETTE

Salut Julien, je suis heureuse de cet échange avec toi et de cette introduction auprès de la communauté des Belles Rencontres ! Peux-tu te présenter ?

JULIEN

Salut Juliette, merci pour cette invitation! Je suis parisien d’origine avec la chance d’avoir pu suivre un parcours d’études supérieures dans les arts - et plus particulièrement les arts du spectacle - qui a débouché sur une première partie de carrière en tant que scénographe pour des productions au théâtre, au cinéma et même pour l’Opéra de Paris. Il y a une vingtaine d’années j’ai changé de trajectoire en me plongeant dans l’univers du visuel merchandising. Autodidacte, j’ai occupé plusieurs postes au sein de grandes maisons et j’ai évolué au sein de groupes tel que LVMH. J’exerce mon métier depuis quatre ans maintenant en tant de consultant indépendant – car je partage ma vie entre l’Europe et les États-Unis – et j’enseigne également le Visuel Merchandising, notamment à l’Institut Français de la Mode.

JULIETTE

Récemment, tu as réalisé un projet de costumes de scène pour la production de Jasmin Fan, Color, ce qui te ramène donc à tes premiers amours. Comment cela est arrivé ?

JULIEN

On va dire que c’est le résultat des ponts constants entre retail, mode et art… et du réseau que j’ai constitué au fil des années. Une histoire de rencontres entre passionnés de la création : chorégraphe, photographe, styliste, light designer et visuel merchandiser. La connexion artistique et humaine fut immédiate et évidente.

UNE HISTOIRE DE RENCONTRES

JULIETTE

J’ai adoré le visuel en format paysage, où tout se mêle : les jeux de lumière, la dynamique du corps en mouvement et le tombé du tissu du costume. J’aime la fluidité du vêtement en contraste avec la structure en dessous. Peux-tu m’en dire plus ?

JULIEN

Cette photo est en effet absolument représentative du concept. Color est une production internationale et multidisciplinaire mêlant danse, installations digitales, projections, musique live. Cette création interroge notre rapport à l’image, la (vidéo)surveillance, le voyeurisme. Elle a aussi une grande dimension interactive donnant la possibilité au spectateur d’interagir avec l’espace scénique au même titre que Vasna Aguilar, la danseuse. Il y a plusieurs séquences où Vasna - qui est équipée de caméras rendues indépendantes grâce à la technologie développée par l’équipe Taiwanaise de Art Power – se filme et filme le public. Le résultat est projeté en direct sur les écrans disposés dans l’espace créant ainsi une narration unique à chaque représentation. Le challenge pour ce costume à été de créer une structure permettant de placer et de déplacer les caméras sur le corps de Vasna tout en lui garantissant une totale liberté de mouvement, d’où cette armature élastique emprunté à l’imagerie bondage et à l’esthétique du film Crash de Cronenberg. La robe quant à elle à une double fonction, esthétique et technique, interne et externe. Très simple à première vue, sa construction - tout en garantissant de ne pas dévoiler le corps nu aux spectateurs éminemment proches - permet des séquences intrusives où la caméra peut s’immiscer par de multiples ouvertures et ainsi dévoiler au public l’intimité de la danseuse. En plus du travail de coupe qui permet une fluidité et une liberté de mouvement le tissu technique employé a permis de produire les effets lumineux qui soulignent le double propos de la sensualité et du digital.

JULIETTE

Quel est ta vision du design ?

JULIEN

Pour moi, le design doit s’inscrire dans le temps, et être en phase avec les enjeux de notre planète. Acheter des meubles fabriqués avec du bois d’Europe de l’Est et des solvants issus du pétrole, transportés et assemblés en Asie, puis livrés en France, et tout ça, à moindre coût, me paraît obsolète ! En même temps, je comprends les enjeux financiers des consommateurs. Le design doit s’adapter à ces nouveaux enjeux. C’est pour cela que notre enjeux écologique doit passer par la créations de valeurs et non pas la démagogie, c’est ça aussi le design.

LA LIBERTÉ DE MOUVEMENT

JULIETTE

C’est clairement un projet artistique très différent de ton activité de consulting dans le Retail et le luxe et pour être sincère, j’adore cette idée. Comment vois-tu le lien entre tous tes projets créatifs ?

JULIEN

J’ai mis du temps à faire un lien concret entre toutes mes pratiques, entre ma formation initiale, le début de ma carrière et le métier qui m’anime aujourd’hui. C’est une spécificité française de compartimenter après tout et c’est sûrement mon expérience américaine qui m’a en un sens libéré et qui m’a surtout permis de mettre en lumière ce qui constitue Ma pratique. Je suis donc arrivé à la conclusion que j’étais tout simplement scénographe. Scénographe pour le Théâtre ou Scénographe Produit pour le Retail, les enjeux et les buts sont certes bien différents mais mon processus de réflexion et de création est le même. « j’aime créer, des formes, des concepts, des objets” Je me suis rendu compte que j’aime créer des « formes », des « concepts », des « objets » qui interagissent avec un tiers, d’où peut être ma passion pour les installations d’art contemporain. « Interaction » est vraiment le mot clef. J’aime créer un display qui va interagir avec le client, lui transmettre un message, lui donner du contexte, lui donner les clefs de compréhension d’une collection par exemple, comme j’aime créer un costume de scène qui va également donner du contexte, contribuer au schéma narratif, mais aussi inspirer le danseur, lui donner de la matière et du support afin d’interagir au mieux avec le spectateur, toujours au service d’un propos.

JULIETTE

Et pour voir l’ensemble de ce travail et pourquoi pas, tes autres réalisations dans le retail, on va où ?

JULIEN

Vous allez pouvoir retrouver Color et le travail de Jasmine Fan sur son site jasminefan.de et mes réalisations sur mon propre site juliensteenman.com, et bien évidement nos comptes Instagram respectifs : @jasminefan_choregrapher & @julien_steenman

bottom of page